28 novembre 1908, le jour où Claude Lévi-Strauss est né

Durant la seconde moitié du XXème siècle, Claude Lévi-Strauss a exercé une influence considérable sur le cours de différentes disciplines des sciences humaines et sociales. Ethnologue et anthropologue structuraliste, Lévi-Strauss est agrégé de philosophie. Il a été enseignant au début des années 1930 avant de se tourner vers l’ethnologie et partir effectuer ses travaux de terrain sur « les peuples indigènes du Brésil. »

Claude Lévi-Strauss a ainsi consacré toute sa vie à la quête du savoir et à la recherche pour, disait-il « parvenir à définir l’Homme », chose qu’il a brillamment débutée dans plusieurs de ses ouvrages dont : L’Origine des manières de table, Le cru et le cuit, l’homme nu, Race et Histoire, Nature, culture et société.

Etant d’un grand apport aux disciplines similaires à la sienne, Claude Lévi-Strauss ne s’abstenait jamais à reconnaître l’insuffisance de ses travaux face à ce qui fait toute cette complexité du monde et des choses. « Chaque histoire s’accompagne d’un nombre indéterminé d’anti-histoires dont chacune est complémentaire des autres », écrit-t-il dans La pensée sauvage, expliquant l’imbrication des phénomènes ethnologiques et historiques et l’ampleur de la difficulté de sa tâche.

Né un matin du 28 novembre 1908 en Belgique, Claude Lévi-Strauss fait partie d’une famille d’artistes et intellectuels. Arrivé à Paris, il commence à militer avec ses camarades dans la Fédération des Etudiants socialistes. Plusieurs années de sa vie se sont écoulées dans les régions les plus éloignées de la terre, une expérience qui a donné naissance à de nouveaux concepts ayant guidé la recherche dans plusieurs disciplines scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *