6 et 7 novembre 1917, le jour où éclate « la Révolution d’Octobre »

Dans la nuit du 6 au 7 novembre 1917, les bolcheviques à leur tête Trotski et Lénine, s’emparent des principaux centres de décision de l’ancienne capitale russe Petrograd, appelée à l’époque, Saint-Pétersbourg.

Baptisée « La Révolution d’Octobre » dans le jargon communiste et selon le calendrier julien, ce soulèvement a été favorisé par la situation désastreuse de la Russie après la Première Guerre mondiale. Mais ce qu’a attendu réellement les révolutionnaires n’a pas tardé à venir, c’était la fermeture d’une imprimerie bolchévique par la police un matin du 6 novembre 1917.

L’affrontement qui a opposé les bolcheviques aux élèves-officiers n’a pas duré plus de quelques heures avant que ces derniers ne se rendent et le gouvernement signe l’acte de capitulation. « Jamais une échauffourée de si petite envergure (une dizaine de victimes, d’après les historiens soviétiques) n’a eu des conséquences aussi prodigieuses, et une fois de plus, le sort de la capitale décida de celui du pays tout entier », écrit l’historien Léon Poliakov dans son ouvrages Les totalitarismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *