Fonds en réponse au COVID-19 de soutien aux artistes africains

 « Le Fonds Africain pour la Culture (ACF) lance le quatrième Appel à propositions # 4 – ACF, dénommé Fonds de Solidarité pour les Artistes et les Organisations culturelles en Afrique (SOFACO), Lot n°2 : Spécial Covid-19 / Organisations culturelles, en vue de soutenir les organisations culturelles africaines affectées par la crise due à la pandémie du Coronavirus », a annoncé l’ACF sur son site officiel.

Suite à la crise sanitaire imposée par la pandémie du Coronavirus ayant paralysé différents secteurs d’activités humaines, dont le secteur culturel et artistique, Le Fonds Africain pour la Culture a pris l’initiative de lancer ce quatrième appel à propositions en vue de soutenir les organisations culturelles africaines. « Il est urgent et prioritaire de proposer des dispositifs d’aide et d’accompagnement des artistes pour que la créativité et la productivité artistique ne s’arrêtent pas, mais également leur permettre de résister efficacement à la pandémie et préserver le tissu socioéconomique du secteur créatif africain, déjà fragile », lit-on dans l’appel

Par ailleurs, les types de projets concernés par l’appel « Spécial Covid-19/Organisations Culturelles », l’ACF appuie les demandes dans l’une des deux catégories suivantes : les bourses professionnelles et les demandes d’aides à la création. Dans la première, il s’agit « d’une subvention  octroyée à une organisation culturelle, afin de l’aider à couvrir tout ou partie de ses charges de fonctionnement auxquelles elle ne peut pas temporairement faire face, du fait de la crise causée par la pandémie du Coronavirus », souligne-t-on dans cet appel. Quant à la deuxième catégorie, « l’aide à la création est relative à tout projet de création ou d’innovation artistique adaptée au contexte de la Covid-19 en Afrique. »

Pour rappel, « les organisations culturelles candidates devront démontrer une situation de vulnérabilité (ou un manque à gagner) née de la crise sanitaire de la Covid-19, et soumettre une demande, soit de bourse professionnelle, soit d’aide à la création (mais pas les deux à la fois), selon les modalités indiquées en fin de ce document », conclut-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *