Ghouti Mehdi nouveau directeur général de l'ENAG

La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda a présidé, mardi au siège du ministère, les travaux de l’Assemblée générale de l’Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG), ayant été sanctionnés par l’installation du nouveau DG de l’entreprise, a rapporté mardi l’APS.

Le Conseil d’administration a élu M. Ghouti Mehdi comme nouveau directeur général de l’ENAG en remplacement de M. Hamidou Messaoudi mis à la retraite.

Il a été également procédé au remplacement de membres du Conseil d’administration par de nouveaux noms proposés.

A cette occasion, Mme. Bendouda a donné des orientations à l’AG et au Conseil d’administration pour entreprendre une action sérieuse et « œuvrer à faire sortir l’ENAG de sa situation actuelle qu’elle a qualifiée de difficile et préoccupante », a souligné la même source.

Par ailleurs, Malika Bendouda a promis d’apporter le soutien nécessaire à l’ENAG pour qu’elle « retrouve sa place en tant que l’une des entreprises importantes du pays », précise-t-elle.

« La situation difficile et catastrophique que connaît l’ENAG est due à une longue période de mauvaise gestion », a souligné la ministre, estimant que « le nouveau staff chargé de sa gestion doit opérer une rupture avec les anciennes pratiques, ayant mené l’entreprise à une telle situation compliquée ».

« L’ENAG n’est pas une simple imprimerie mais une structure culturelle qui doit contribuer à la réalisation et à la réussite des programmes et des stratégies du livre proposées », a-t-elle encore outenu.

Mme. Bendouda a également révélé les contours de la nouvelle stratégie relative au livre, appelant l’ENAG à prendre part à la relance du projet « des publications de son ministère », et à la promotion de « la présence du livre algérien à l’étranger » et à « l’activation de l’action de la direction de distribution de l’entreprise ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *