«La culture islamique contribue au débat global sur l’islam» (Ernesto Ottone, sous-directeur général pour la culture de l’UNESCO)

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de l’art islamique, Eernesto Ottone, sous-directeur général pour la culture de l’UNECSO, a affirmé vendredi passé au quotidien marocain Le Matin.ma, que cette célébration « est fondamentale dans nos sociétés de plus en plus multiculturelles pour promouvoir le développement du sens critique et de la liberté d’expression des individus. »

Rappelant les projets de l’UNESCO consacrés aux arts islamiques ayant réunis des chercheurs musulmans et non-musulmans pour donner naissance à une collection de six volumes intitulés Les différents aspects de la culture islamique, Ernesto Ottone a expliqué que ce genre de perspectives « contribue par ailleurs au débat global sur l’Islam et défie de nombreux préjugés et interprétations erronées. »

En effet,  soucieux du rôle que peut jouer la culture islamique, Ernesto Ottone a également affirmé que ce projet repose sur l’ambition «  de faire connaître la diversité et la vitalité des expressions artistiques de l’art islamique dans la richesse de son passé comme dans la vitalité de son présent  afin d’en montrer la portée universelle. »

S’agissant des objectifs qui peuvent être visés par le projet de l’UNESCO, le même responsable a souligné le désir de l’instance à laquelle il appartient, de faire connaître les arts islamiques ainsi que leur importance dans le paysage artistique et culturel mondial. « Il s’agit pour l’UNESCO de célébrer non seulement la richesse de ce patrimoine culturel, tissé depuis plus de quatorze siècles, de révéler ses expressions aussi matérielles que vivantes, mais également de mettre en exergue ses formes les plus contemporaines et ses réinventions à travers tous les continents », a déclaré Eernesto Ottone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *