La ministre de la culture lance un chantier de réforme du théâtre

La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, a lancé mercredi à Alger, indique l’APS, un chantier de réforme du théâtre sous la houlette du dramaturge, écrivain et journaliste H’mida Ayachi dans le cadre d’un programme d’action visant, selon elle,  à « réaliser l’efficacité économique ».

« Le chantier de réforme du théâtre vise à asseoir une vision en droite ligne avec le Plan d’action du Gouvernement, qui insiste sur l’impératif de réaliser l’efficacité économique dans les différents secteurs », a précisé Mme Bendouda.

Après avoir rappelé que « le théâtre est à la fois un art populaire et élitiste qui ne saurait s’éloigner de la société et des milieux intellectuels », la ministre de la Culture a souligné que son département « fonde sa politique théâtrale sur des notions économiques à même de garantir à cet art et aux gens du théâtre un certain confort financier, tout en contribuant à l’essor de l’économie culturelle ».

Mme Bendouda a, en outre, fait savoir que ses services comptaient « imprimer une nouvelle dynamique au théâtre afin qu’il repose sur de véritables soubassements alliant l’artistique, le pédagogique et l’économique » tout en précisant que « le théâtre est l’un des domaines de la culture dont l’existence et le cheminement devraient être envisagés d’un point de vue économique pour qu’il puisse se distinguer et s’imposer ».

Lire aussi: Oran se dote du premier café-théâtre indépendant en Algérie

Dans le même sillage, la ministre a évoqué le théâtre privé « qui jouit d’un intérêt particulier », faisant état d’une coordination pour « la création de compagnies de théâtre privées à travers le territoire national, en particulier dans les grandes villes. »

Mme Bendouda a enfin appelé les parties intéressées à interagir avec ce chantier, encadré par le dramaturge H’mida Ayachi et composé de plusieurs hommes de théâtre et comédiens dont Ziani Chérif Ayad, Abdelkader Djeriou, Mohamed Yahiaoui, Mohamed Boukkeras et bien d’autres.

Ce groupe de travail aura plusieurs objectifs à atteindre dont la finalisation du projet de théâtre de ville, l’évaluation de la situation des théâtres et la proposition de solutions, la résolution des problèmes des coopératives théâtrales et leur conversion en startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *