La musique andalouse reprend son souffle à Mila

La maison de Culture de la wilaya de Mila a lancé en ce mois de Ramadan des soirées de la musique andalouse (malouf constantinois), ayant pour but de redonner vie à ce patrimoine musical, qui a longtemps émerveillé les générations et conservé l’identité plurielle de l’Algérie, a-t-on appris de M. Mohammed-Lotfi Koudri, initiateur de l’événement.

Le programme de ces festivités a été soutenu par le directeur de la maison de Culture ainsi que d’autres maisons de décoration qui ont proposé leurs services afin de donner une belle allure andalouse aux soirées.

Baptisé Gaâdat Zman  « soirées d’antan »,  le programme a réuni anciennes et jeunes figures artistiques du malouf de la région de Mila à l’image d’Ali Zeghad, Mahieddine Tabouche, Mohamed Chenak, Mustapha Hichour.

Par ailleurs, le flûtiste Mohammed-Lotfi Koudri a inauguré récemment un atelier de musique andalouse destiné aux jeunes amateurs, qui suivent une formation riche et diversifié, ce qui  permettra, nous dit-il, « de conserver cet art dont une grande partie a été composée, écrite et jouée dans la région Mila. »

Un commentaire sur “La musique andalouse reprend son souffle à Mila

  1.  » Ali Zeghad, Mahieddine Tabouche, Mohamed Chenak, Mustapha Hichour »
    C des constantinois et non milevien il faut une rectification dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *