Le 5 novembre 1963, le jour où « la guerre des sables » prend fin

Un an après l’indépendance de l’Algérie, un autre conflit militaire l’a opposée au Maroc suite à plusieurs incidents frontaliers, ce qui a causé l’éclatement de la guerre dans la région de Tindouf, Hassi Beida et s’étend jusqu’à Figuig. Ce conflit militaire est appelé « la guerre des sables », désignant ainsi les zones désertiques débattues par ces deux pays

Après quelques semaines de négociations tenues principalement par l’Organisation de l’unité africaine, les combats cessent le 5 novembre 1963.

Parmi les facteurs qui ont conduit à l’éclatement de ce conflit,  l’absence d’un tracé précis de la frontière entre le Maroc et l’Algérie, ainsi que la découverte d’importantes ressources minérales dans la région contestée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *