Le budget du ministère de la Culture et des Arts parmi les moins importants

Depuis la présentation du projet de loi de finances pour l’année 2021, le budget accordé au ministère de la Culture et des Arts figure parmi les moins importants dans la répartition budgétaire par rapport aux autres secteurs.

Bien que la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, ne cesse de louer les efforts de son département et souligner ses intentions de développer ce secteur, le budget qui a été accordé à ce dernier vient démentir toute volonté sincère de la part du gouvernement algérien à développer la culture. « Le budget accordé au ministère de la Culture est 16 fois inférieur à celui accordé au ministère des Moudjahidine… Pourquoi nos glorieux combattants se sont-ils battus ? N’est-ce pas pour que notre identité et notre culture puissent exister et rayonner ? Qu’est-ce qui justifie une répartition pareille ?» a écrit le producteur algérien Yacine Bouaziz sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, adopté par l’APN mardi dernier, le projet de loi de finances a prévu des dépenses budgétaires en hausse de 10% par rapport à celles de l’année passée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *