Le célèbre maître de la musique andalouse Smaïn Hini n’est plus

Le célèbre chef d’orchestre et maître de la musique andalouse Smaïn Hini est décédé hier à l’âge de 76 à Alger.

Né en 1946, à la Casbah d’Alger, Hini a grandi dans une ambiance musicale particulière, ce qui le conduira à tracer son parcours de musicien au Conservatoire d’Alger en côtoyant d’autres maîtres de la musique andalouse à l’image d’Abderrezak Fekhardji et l’inégalable Abdelkrim Dali. Membre de  l’Action Culturelle des Travailleurs, Hini y a rencontré Kateb Yacine et a accompagné par sa musique sa troupe théâtrale en Algérie et en France. Formateur de plusieurs générations d’artistes, il a aussi présidé pendant les années 80 l’association El Inchirah. Mais ce qui le distingue de plusieurs autres artistes de l’andalous, c’est sa composition d’une nouvelle nouba : nouba maghrébine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *