Le film-documentaire « Le mur, la blessure du Sahara » présent au Festival du film de Lugano

Le Sahara occidental a été au rendez-vous du Festival du film des droits humains de Lugano (Suisse) avec le court-métrage Le mur, la blessure du Sahara qui retrace le vécu dramatique du peuple sahraoui sous l’occupation marocaine depuis plus de 40 ans, a rapporté lundi l’APS.

Réalisé par le journaliste italien, Gilberto Mastromatteoen, en collaboration avec Fiorella Bendoni, réalisatrice italienne, le film-documentaire intitulé Le mur, la blessure du Sahara, a été produit par l’association de solidarité avec le peuple sahraoui, Ben Slout Larbi de Sesto Fiorentino, (ville italienne) sous le parrainage de l’ONG Amnesty International.

Cette production cinématographique visant à établir une description minutieuse des souffrances du peuple sahraoui dans des territoires occupés, a été présentée samedi au cinéma Plaza de Mendrisio (Suisse) dans le cadre du Festival du film des droits humains de Lugano, a indiqué la même source.

Pour rappel, le Sahara occidental est un territoire colonisé jusqu’en 1975 par l’Espagne qui quitte cette colonie après la mort du président  Francisco Franco. « La même année, le Sahara occidental subit l’invasion militaire illégale du Maroc. Suite à cela, certains Sahraouis, des milliers, ont dû fuir pour se réfugier dans des camps de réfugiés, d’autres y sont restés pour lutter contre la domination marocaine », a également souligné l’APS.

En 1991, le Front polisario, représentant légitime du peuple sahraoui, et le Maroc ont signé un accord de cessez-le-feu voulu par les Nations-Unie, préalable à un référendum d’autodétermination qui n’a pas encore eu lieu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *