L’édition 2020 du festival Raconte-arts hypothéquée par le Covid-19

La 17ème édition du festival culturel Raconte-Arts prévue cette année au village Ait Aissi, dans la commune de Yakourène à l’Est de Tizi-Ouzou, est « hypothéquée » par la situation sanitaire dans le pays, ont annoncé les organisateurs de cette manifestation culturelle.

Initialement prévue du 19 juillet 26 comme chaque année, l’édition 2020 de Raconte-Arts est « hypothéquée par l’évolution de la pandémie qui sévit dans le monde entier et qui n’épargne pas nôtre pays », a indiqué à l’APS, Menad Mbarek, président de la ligue locale des arts cinématographiques et dramatiques, organisatrice de la manifestation. Celui-ci considère qu’ « il n’est pas évident de penser à organiser une manifestation de l’ampleur de Raconte-Arts dans un contexte pareil, d’autant plus que l’organisation de ce genre d’activités a été interdite ».

La même source a par ailleurs fait savoir à l’APS qu’ « une édition réduite, avec l’accord du village, aux seuls villageois et une poignée d’artistes associés du festival juste pour marquer le coup, serait peut-être envisageable ». Toutefois, ajoute-t-on, « là encore, ce n’est pas acquis et c’est toujours en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, sinon, c’est partie remise pour l’année prochaine au même lieu. »

Pour rappel, lancé en 2004 à Ath-Yenni, par le militant associatif Hacen Metref, l’artiste-peintre Denis Martinez et Arezki Diche, ce festival itinérant unique en Algérie a empli de ses sonorités et couleurs, jusque-là, 15 villages à travers la wilaya de Tizi-Ouzou, dont le dernier était Sahel, dans la commune de Bouzguène. Ce festival alternatif indépendant et de dimension internationale, qui rappelle avec bonheur le festival Étonnant Voyageurs lancé à partir de Saint-Malo en France, rassemble chaque année des écrivains, des artistes de tous genres, des universitaires, des intellectuels, des artisans, des militants et de simples citoyens dans un esprit d’échange, d’enrichissements mutuels et de construction de solidarités agissantes entre tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *