Actualité

« Les yeux de Mansour » de Ryad Girod traduit aux États-Unis

« Le roman Les yeux de Mansour de l’écrivain algérien Ryad Girod a été traduit et publié aux États-Unis sous le titre Mansour’s Eyes, » rapporte l’APS.

Sorti en 2018 aux éditions Barzakh et ayant remporté le Grand Prix Assia Djebar du roman, Les yeux de Mansour de Ryad Girod a été traduit vers l’anglais par Chris Clark et sera disponible en version papier à partir du 14 juillet prochain. Ce roman, dont les événements se passent principalement en Arabie-Saoudite, est l’histoire d’un descendant de l’Emir Abdelkader qui fait fortune aux royaumes des Al Saud avant qu’il ne perde progressivement ses facultés mentales.

Auteur de trois romans, La fin qui nous attend, Ravissement et Les  yeux de Mansour, Ryad Girod est né en 1970 à Alger où il exerce le métier d’enseignant de mathématiques. Il a également été enseignant à Ryad et à Paris.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer