Pierre, le fils de Maurice Audin, obtient la nationalité algérienne

Pierre Audin, fils de Maurice Audin, mathématicien français torturé par l’armée française pendant la bataille d’Alger, vient d’obtenir la nationalité algérienne, selon un décret présidentiel publié ce mercredi 2 septembre au Journal officiel (JO).« Par décret présidentiel du 6 Moharram 1442 correspondant au 25 août 2020, est naturalisé algérien, dans les conditions de l’article 11 de l’ordonnance n° 70-86 du 15 décembre1970, modifiée et complétée, portant code de la nationalité algérienne, la personne dénommée ci-après, AUDIN Pierre, né le 28 avril 1957 à Alger (wilaya d’Alger) », précise le texte signé par le président Abdelmadjid Tebboune.

Pour rappel, arrêté le 11 juin 1957 par les parachutistes français pendant la bataille d’Alger dans son appartement de Champs de manœuvres (1er mai), Maurice Audin a été déclaré mort le 21 juin de la même année.

Ce n’est que des décennie après l’indépendance de l’Algérie que le général Paul Aussaresses a avoué avoir donné l’ordre de le torturer avant de le tuer, ce qui a poussé, en septembre 2018, le président français Emmanuel Macron à reconnaitre la responsabilité de l’État français dans l’assassinat de Maurice Audin. « Je reconnais, au nom de la République française, que Maurice Audin a été torturé puis exécuté ou torturé à mort par des militaires qui l’avaient arrêté à son domicile », at-il déclaré en demandant « pardon ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *