Vieux Mila : lancement des travaux de restauration de la Mosquée Sidi Ghanem

Les travaux d’urgence de sauvegarde de la mosquée Abou El Mouhadjir Dinar appelée également Mosquée Sidi Ghanem qui se trouve dans le vieux Mila ont été engagés courant cette semaine, a indiqué mercredi à l’APS, le chef du service patrimoine culturel à la direction de wilaya de la culture et des arts, Lezghad Chiaba.

Les travaux prévus de sauvegarde de ce monument « du patrimoine religieux » portent sur la consolidation de plusieurs parties dont les murs et le toit et la restauration d’autres parties en attendant la fin de l’étude en cours. Bâtie en 675, la Mosquée Sidi Ghanem représente le premier monument religieux en Algérie et le seconde dans toute l’Afrique du Nord.

Les travaux d’urgence ont été identifiés sur la base d’un rapport d’expertise établi par le chef du projet chargé de l’étude et du suivi de l’opération de restauration, a indiqué la même source qui a relevé que dans le rapport d’expertise, il a été insisté sur l’urgence de travaux de consolidation de certaines parties de la mosquée qui était en état de dégradation.

Lancée en 2019, l’étude de restauration de ce monument a porté dans sa première phase sur « l’état des lieux et les mesures d’urgence » à la lumière de laquelle ont été engagés ces travaux d’urgences, a ajouté M. Chiaba.

Pour rappel, la ville de Mila a été touchée le 08 août 200 par un séisme d’une magnitude de près de 5 degrés sur l’échelle ouverte de Richter, ce qui a causé des dégâts énormes sur la vieille cité (Mila El Kedima) et a aggravé l’état de délabrement de la Mosquée Sidi Ghanem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *